Association Pour la Promotion de la Santé Animale

 

 

 



 

 

 

 

 

chat
LES PARASITES INTERNES DU CHAT
chat

Toutes les données des fiches santé sont validées par le Dr Séverine Manuel, vétérinaire

 

INFECTION PAR LES VERS (ou HELMINTHES)

La fréquence des vers digestifs est difficile à estimer et les enquêtes montrent de grandes variations liées à l’environnement : animaux de chatterie ou de propriétaires, origine urbaine ou rurale, localisation géographique, saison, classes d’âge etc.……

Selon une enquête basée sur l’analyse de selles en 1996 : 31,7% des jeunes chats de moins d’un an étaient parasités. L’enquête montre que 17% en moyenne des chats (de 0 à 32% selon les types) étaient infestés par les vers.

Il existe plusieurs types de vers

LES ASCARIS (vers ronds) ou toxocara cati sont les principaux vers rencontrés chez les jeunes. Toxocara cati est un ver rond de 4 à 8 cm de long se loge dans l’estomac ou l’intestin. Ils ressemblent à des spaghettis cuits. L’animal tousse, vomit et on peut voir ces vers dans ses selles. Le chaton présente un ballonnement du ventre, de la diarrhée, des vomissements ainsi qu’une mauvaise croissance car les vers se nourrissent au détriment du chaton. Son poil est sec et terne. Des vomissements de vers peuvent s’observer. Des mortalités brutales par péritonite sont également observées. (voir comment et à quelle fréquence vermifuger)

Le chat s’infeste en consommant des œufs présents dans le milieu ou lors des tétées dans les 10 jours qui suivent leur naissance. Les chattes hébergent des larves toute leur vie, larves qui se réveillent en fin de gestation pour donner des adultes intestinaux et des larves dans le lait. Les œufs sont éliminés en grande quantité. Ils sont résistants au froid, à la dessiccation et aux désinfectants usuels. Ils survivent plus de trois ans dans le sol.

 

LES ANKYLOSTOMES (vers à crochet) mesurent 1 mm. Vers très rares mais redoutables, ils causent des diarrhées avec du sang et parfois la mort. Les larves vivent dans le sol.

 

LES TRICHURES (vers à fouet) vers de 4 à 7 mm de long, ils sont plus rares. Ils causent la diarrhée très liquide et d’odeur très forte. L’animal peut s’infecter en mangeant de l’herbe contaminée ou de selles. Ce parasite reste tout de même rare chez le chat.

 

LES CESTODES (vers plats) dont LE TAENIA, le DYPYLIDIUM ou l'ECHINOCOCCUS MULTILOCULARIS mesurent jusqu’à 80 cm de long : Les larves sont présentes dans les puces. Les puces sont des hôtes intermédiaires de ce ver. Les larves de puces ingèrent les œufs de ténia, le chat s’infestant lorsqu’il avale une puce dans laquelle se trouve le ver qui s’est développé.

Elles le sont également dans les souris, proies des chats. C’est l’ingestion de ces dernières qui entraîne l’apparition des ténias adulte dans l’intestin grêle au bout de 3 semaines. Les anneaux mesurent 5 à 6 mm de long, sont mobiles et blanchâtres à l’état frais et ressemblent en se desséchant, à des grains de riz.


QUAND ET A QUELLE FREQUENCE VERMIFUGER SON CHAT

 

Un vermifuge est un traitement pour détruire les vers. Il est curatif et non préventif. Il s’administre par voie orale et se présente sous forme de comprimés, poudre, liquide ou spot-on. Il peut également s’administrer par injection selon le diagnostic.

Le chaton est principalement un sujet à risque puisqu’il est systématiquement infesté par les ascaris. Il convient donc de vermifuger le chaton dès l’âge de 4 à 6 semaines avec un vermifuge approprié pour les chatons et de continuer de vermifuger une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Le dosage du vermifuge devra être calculé selon le poids de l’animal

La femelle gestante doit être vermifugée 15 jours avant la mise bas et un mois après

L’infestation du chat adulte étant souvent asymptomatique, le chat adulte devra être vermifugé selon son mode de vie (rurale ou citadine, chasseur de souris ou non, selon qu’il sort ou pas, qu’il vit avec plusieurs autres congénères etc.…). une à deux fois par an avec une fréquence pouvant aller jusqu’à 6 fois par an si nécessaire. (cas des chats vivant en campagne qui chassent et mangent leurs proies)

En cas d’infestation par un ver plat, il convient également de traiter le chat contre les puces.

Il existe des vermifuges à plus au moins large spectre qui détruisent tous les vers ou seulement une partie. Un chaton doit être vermifugé les premières fois, avec un vermifuge spécial chatons. Un adulte qui n'a jamais été vermifugé ou qui l'a été il y a longtemps, ne doit jamais recevoir de vermifuge total en premier vermifuge.

Il est conseillé de vermifuger le chat 10 jours avant les vaccinations.

Tous les vermifuges ne sont pas efficaces contre tous les vers. Il convient de choisir le vermifuge en rapport avec l’infestation constatée ou de changer de traitement à chaque prise pour couvrir toutes les possibilités d’infestation et également parce que les vers peuvent devenir résistants à un vermifuge. Seul un vétérinaire saura vous conseiller un vermifuge ou un programme complet en cas d’infestations sévères. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de payer une consultation pour obtenir un avis sur les vermifuges et que toutes les structures vétérinaires(cabinet ou clinique) délivrent des vermifuges efficaces et en fonction de l’âge du chat et de la nature de l’infestation accompagnés de conseils (choix, posologie, mode d’utilisation, précautions etc.…).

Cas de plusieurs chats à la maison

 

Les vers s'attrapant très facilement , il est conseillé de vermifuger TOUS les chats de la maison en même temps

 

Quel vermifuge choisir?

 

Même si vermifuger est devenu un geste "classique", il ne faut pas perdre de vue que le vermifuge est un médicament et comme tout médicament, il ne doit pas être donné à la légère car il comporte des indications précises et également des contre indications et parfois des risques. Il existe de nombreux vermifuges pour tout type de situation. Il variera en fonction de l'infestation mais également de l'âge du chat, de la fréquence à laquelle il est vermifugé.

Vermifuger est un geste médical qui n'est pas anodin. Il ne peut être délivré que sur prescription médicale.

Votre vétérinaire vous conseillera le vermifuge adapté au cas de votre chat ou de votre chaton et pourra mettre en place, si nécessaire, un protocole vermifuge.

Donner un vermifuge non adapté, peut tuer.

 

Sous quelle forme se présente un vermifuge?

 

En général, le vermifuge consiste à donner un comprimé. Mais il existe des vermifuges liquides à faire avaler et des vermifuges en spot on, pipettes que l'on dépose sur la peau de l'animal.Voir la vidéo pour apprendre à bien poser le spot on.


RAPPEL IMPORTANT

 

Les ascaris (vers ronds les plus courants) peuvent infester l’homme. Le risque est lié à l’ingestion d’œufs larvés présents dans l’environnement des propriétaires ou des enfants qui jouent dans les jardins publics.

Le chat qui mange de l’herbe ne se purge pas. Le fait de manger de l’herbe ne permet pas l’élimination des parasites intestinaux, bien au contraire. Si le chat mange de l’herbe sur un sol contaminé, il le sera à son tour. Seul un vermifuge de bonne qualité peut tuer les parasites.

INFECTION PAR LES PROTOZOAIRES

 

Les chats dès leur plus jeune âge, peuvent être infectés par des protozoaires, agents pathogènes unicellulaires. Il en existe de deux types les Giardia et les Coccidies.

Les GIARDIA sont des protozoaires flagellés, microscopiques, présents sur la muqueuse de l’intestin grêle. Ils induisent par prolifération une entérite avec mal digestion ou malabsorption avec amaigrissement et/ou diarrhée chronique. Cette affection touche aussi bien les jeunes que les adultes. Les chats s’infectent en ingérant des kystes microscopiques présents dans l’environnement (eau, aliments). Ces kystes sont ensuite éliminés dans les selles par les animaux infectés.

Les COCCIDIES sont nombreuses. Les plus fréquentes sont les ISOSPORA cause d’entérites aiguës observées chez des chatons dès 1 mois. Ces coccidies sont ingérées par consommation de kystes présents dans le sol. D’autres espèces de coccidies sont avant tout ingérées par le chat en même temps que leurs proies (souris notamment). L’une des coccidies est la TOXOPLASME. Cette espèces de coccidie infecte tous les mammifères même l’homme. Le chat est le seul hôte qui héberge les formes intestinales et rejètent les kystes. Les autres mammifères s’infectent en ingérant les kystes ou en consommant d’autres animaux déjà infectés. Voir toxoplasmose.

La plupart des coccidies sont bien supportées par les chats et les infections restent asymptomatiques. Seuls les Isospora sont susceptibles d’entraîner des diarrhées importants chez le chaton.

Le traitement des coccidioses fait appel à des antibiotiques administrés durant une dizaine de jours. Le traitement de la giardiose fait appel à l’emploi d’autres principes actifs disponibles chez les vétérinaires. La prévention passe par des mesures sanitaires pour limiter la quantité de kystes infectants (sur les sols par exemple).


Tous nos textes nos photos et graphismes sont déposés en Copyright
Reproduction même partielle interdite sans l'accord de l'Association et des auteurs

 

thème librement inspiré du template beez http://www.free-css.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




 

Tous nos textes nos photos et graphismes sont déposés en Copyright
Reproduction même partielle interdite sans l'accord de l'Association et des auteurs

 

thème librement inspiré du template beez http://www.free-css.com/