Association Pour la Promotion de la Santé Animale

 

 

 



 

 

 

 

 

MALADIES VECTOREILLES DES TIQUES :

La maladie de Lyme - La piroplasmose - L'ehrlichiose

Toutes les données des fiches santé sont validées par le Dr Séverine Manuel, vétérinaire

 

 

PIROPLASMOSE

 

La Piroplasmose est due à un parasite (babesia canis) qui détruit les globules rouges .

L'incubation de cette maladie est de quelques jours. C'est une maladie mortelle si elle n'est pas traitée rapidement.

De nombreux chiens meurent chaque année de la piroplasmose.

Les symptômes sont la fièvre, l'anémie, abattement intense et des urines foncées.

Un chien sans appétit dont les urines deviennent foncées peut être la conséquence d'une piroplasmose. Il existe un traitement, qui permet de soigner mais cela peut entraîner des séquelles au niveau rénal et hépatique.


Si votre chien présente ces symptômes même plusieurs jours après une promenade en campagne, il convient de consulter un vétérinaire dans les meilleurs délais. Le traitement reste efficace s'il est appliqué rapidement. Il consistera à détruire le parasite, à réhydrater le chien et au besoin à la transfuser.

 

 

 

MALADIE DE LYME

 

La borréliose de Lyme ou maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie Borrelia burgdorferi. Son incubation peut durer plusieurs mois. Elle atteint le chien mais également l'homme.


Des nombreux chiens meurent chaque année de la maladie de Lyme.

Les symptômes sont la fièvre et votre chien peut boiter à cause de douleurs articulaires et musculaires importantes. Il peut présenter divers symptômes comme l'abattement, l'anorexie, une respiration haletante. Les symptômes peuvent être diffus et intermittents ce qui n'entraîne pas une vigilance accrue de la part des maîtres et rend le diagnostic difficile.

 

 

 

EHRLICHIOSE

 

Cette maladie est due à une bactérie Ehrilichia canis.


La maladie peut être aiguë, subaiguë ou chronique.


La phase aiguë se manifeste par de la fièvre, une anorexie, des vomissements, une augmentation de taille des ganglions, et des saignements. Cette phase peut être très courte et discrète.


En fonction de l’espèce et du statut immunitaire, une phase subaiguë puis chronique s’installe ensuite.

Parmi les symptômes chroniques : saignements de nez (dans les cas les plus graves), signes neurologiques, inflammation rénale, inflammation oculaire, arthrite, signes digestifs et respiratoires. Fièvre, apathie et amaigrissement sont souvent observés.

Les Bergers Allemands sont particulièrement sensibles à l’infection.


Cette infection peut être mortelle sans traitement.



Conclusion : pour protéger votre chien, appliquez un antiparasitaire efficace contre les tiques et inspectez votre chien après chaque promenade pour retirer les éventuelles tiques avant qu’elles n’aient le temps de transmettre une maladie.




 

Tous nos textes nos photos et graphismes sont déposés en Copyright
Reproduction même partielle interdite sans l'accord de l'Association et des auteurs

 

thème librement inspiré du template beez http://www.free-css.com/